Le combat continu

Les Photos du samedi 30 juin ICI
Les Photos du dimanche 1er juillet ICI

Article mis en ligne le 5 juillet 2018
dernière modification le 18 juillet 2018

par André
logo imprimer

Cela pouvait y ressembler, mais… ce n’était pas un baroud d’honneur. Que les pouvoirs public ne s’illusionnent pas, le combat continue. Contre l’absurde… pas de répit. Nous étions à l’échéance, mais une fois encore nous avons démontré notre détermination. Nous restons plus que jamais mobilisés. Nous ne prêtons pas le flanc à l’usure. Faire échec à la bêtise motive notre énergie. Sur ce plan, on frise même le trop-plein. Le bon sens que nous prônons ne prend pas de vacances. Il entretient notre colère contre des autorités bornées.

Une fois de plus, les motards ont occupé le bitume. Par défi, nous sommes restés en dessous de la vitesse désormais imposée sur la majeure partie du réseau routier. À cette allure, c’est sûr, nous n’avons pas mis nos vies, ni celles des autres, en péril. Mais notre motivation n’en fut pas altérée. Pour une bonne cause, rouler au pas n’engendre pas l’ennui.

À Paris d’abord et à Rouen ensuite, la FFMC 95 s’est mise en mouvement de protestation… comme beaucoup d’autres antennes sur l’ensemble du pays. Sur la route aller et retour vers la capitale normande, dimanche 1er juillet, nous avons appliqué la mesure gouvernementale. À l’évidence, la circulation ressemblait à une procession. Pas vraiment une solution pour maintenir l’attention en éveil. Derrière un car Macron, bleu, qui me masquait l’horizon, j’ai quelque peu trouvé le temps long. Surtout que la lecture des textes publicitaires inscrits à l’arrière n’offrait rien de distrayant. C’est vite lassant. Et de plus dangereux.

Pour ma motocyclette, aussi, rouler à la vitesse d’une mobylette excitée manque d’allant. Les constructeurs vont devoir revoir leur copie. Ma monture ne développe que 50 chevaux… mais c’était déjà beaucoup trop. Alors à quoi sert aujourd’hui de posséder une machine de plus de 100 chevaux pour rouler sur nos routes limitées à 80 km/h ? Toute accélération, même pour doubler en toute sécurité est désormais prohibée. Ce sont les camions, les camping-cars et les autocars qui imposeront le rythme. Je ne vois pas là une sécurité accrue.

Dom


Bientôt

21
novembre
2018
horaire 20h30 - 23h00

  + 16 janvier 2019
  + 20 mars 2019
  + 15 mai 2019
  + 26 juin 2019

Galerie

Agenda
► voir en pleine page



pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs puce RSS

2014-2018 © FFMC Val d’Oise - Tous droits réservés
Haut de page

Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.25