Taverny : une pluie d’excès de vitesse sur l’autoroute A115

Que voila un titre accrocheur de la part du Parisien !
Comment, avec la bénédiction des médias, les forces de l’ordre, la préfecture et la sécurité routière se gargarisent !

Article mis en ligne le 24 juillet 2018
dernière modification le 25 juillet 2018

par André
logo imprimer

Donc le titre "Taverny : une pluie d’excès de vitesse sur l’autoroute A115", diantre, me dis-je, et donc je lis l’article

  • gnagna la vitesse, gnagna zone dangereuse
  • Après lui, les automobilistes flashés se sont succédé sans interruption sur ce parking au cours de la matinée

Retenez bien cette phrase elle vaut son pesant d’or !

La je me suis dis houahou ! z’on du en prendre un paquet !
Et la à la fin de l’article on apprend que 26 véhicules ont été appréhendés pour excès de vitesse, dont 2 pour grand excès de vitesse (+de 20km/h au dessus de la VMA à 90) !
Vous avez bien lu "26", alors je me suis dis ’en 1/2h’, mais non en 3h, l’opération a durée de 9h30 à 12h30.
De plus j’aurais aimé connaitre le nombre de véhicules passés pendant ces trois heures que l’on ait un vrai chiffre, de cette fameuse délinquance routière, qui nécessite de mettre en place des opérations, somme toutes très onéreuses.
Dans l’article nous n’avons pas le nombre de véhicules passés, ni le nombre des forces de l’ordre, l’article parle cependant de 12 motorisés (lire motards), je présume qu’en plus au moins deux autres véhicules ont participé, cela commence à faire du monde.
Bon peu importe, revenons à nos chiffres des véhicules passés devant cette chausse-trappe, donc ne les ayant pas, j’ai fais un rapide calcul en étant très gentil.
On sait qu’en moyenne passe sur cet autoroute plus de 72 000 véhicules/jours
Donc on divise par deux, nous ne prenons qu’un sens de circulation, 3h c’est le 1/8 de 24h, donc on va diviser par huit, vous comprenez pourquoi je vous écrit que nous sommes gentils, il est évident que le nombre de véhicule la nuit est réduit, par contre l’heure de pointe est avant 9h30, donc ceci compense un peu cela.
Donc 72 000 / 2 / 8 = 4 500 véhicules estimés !
26 véhicules sur plus de 4 500 ont été en excès de vitesse, cela doit faire un peu moins de 0.6%, et si l’on prend que les grands excès de vitesse, qui sont au nombre de 2, nous avons environ 0.044%, cela relativise un peu les chiffres et les excès de langage du quotidien !
C’est la que l’on peut constater l’impérieuse nécessité de mettre la vitesse comme "CAUSE NATIONALE"

La ! Je sens que vous allez me poser des questions !
Pendant cette traque de la vitesse, combien d’usagers étaient en communication téléphonique ?
Combien, ont doublé sans clignotants ?
Combien ont doublé et se sont rabattus sans clignotants pour sortir de justesse, plutôt que de passer derrière ?
Combien étaient en état d’ébriété ou Stones ?
. . . . . .

Tous ces comportements à risque que vous constatez tous les jours !
MAIS CA L’ARTICLE NE LE DIS PAS !

André


Bientôt

21
novembre
2018
horaire 20h30 - 23h00

  + 16 janvier 2019
  + 20 mars 2019
  + 15 mai 2019
  + 26 juin 2019

Galerie

Agenda
► voir en pleine page



pucePlan du site puceContact puceMentions légales puceEspace rédacteurs puce RSS

2014-2018 © FFMC Val d’Oise - Tous droits réservés
Haut de page

Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.25