Motonavirus
Article mis en ligne le 3 avril 2020

par Admin

Question sans importance… le coronavirus risque-t-il de contaminer un motard roulant à 80 km/h ?
Il est permis de répondre… non.
Car… d’une part, ce dernier applique les gestes barrière en portant un casque, de préférence intégral, et des gants.
D’autre part, il est le plus souvent seul sur sa machine. Ou s’il roule avec un passager, c’est l’un derrière l’autre… avec le même équipement protecteur.
Par ailleurs, le mal couronné ne se déplace guère à motocyclette… il voyage en avion ou sur un bateau de croisière surpeuplé. En clair, il aime aller d’un continent à l’autre et être en grande compagnie placide.
Maléfique, mais social, le corona déteste la solitude.
Difficile de propager une pandémie au sein d’un espace vide. D’où la logique des pouvoirs publics de rendre l’environnement désert… du moins sans la présence humaine.
C’est désormais chacun chez soi… et moto dans le garage.
Là est l’ennui. Ne plus pouvoir profiter de nos montures nous déprime. Devenir hors la loi nous taraude. Je me demande si moi, casqué et ganté, je risque de contaminer quiconque en roulant avec la bête couronnée.
Cela m’étonnerait qu’elle descende en marche pour aller s’installer ailleurs.
Surtout sur les routes que j’affectionne… c’est-à-dire celles où il n’y a personne.
Donc, à supposer que j’embarque ce foutu virus, il se baladerait seul avec moi… de mon garage à mon garage sans entrer en contact avec qui que ce soi.
On resterait ensemble… point ! Sans diffuser de contamination.
Eh bien non… je n’ai pas le droit ! Je dois rester confiner à la maison.
Heureusement, je peux aller dans mon garage… Rêver un peu.

Dom